NEW LOW PRICE! Buy 3 Vape Pens for just £10

LES CONSOMMATEURS DE NICOTINE ONT PARLÉ

LES CONSOMMATEURS DE NICOTINE ONT PARLÉ

Plus de 35 000 consommateurs de nicotine à travers l’Union Européenne et le Royaume Uni ont partagé leurs expériences de fumeurs, d’arrêt de la cigarette, et leurs façons de faire dans le dernier rapport de l’European Tobacco Harm Reduction Advocates (le manifeste européen pour la réduction des méfaits tabagiques).

Le rapport du sondage de l’ETHRA sur les consommateurs de nicotine en Europe de 2020, montre un mouvement certain, à travers le continent, vers la réduction des méfaits ; avec des sujets incluant le désir d’arrêter de fumer, l’utilisation de produits nicotiniques moins nocifs, et les obstacles qu’ils rencontrent sous les régulations nationales et européennes.  

Au total, plus de 37 000 personnes ont participé à ce sondage, dont 35 000 résidents européens, mettant en lumière 10 éléments clefs.

QUI EST ETHRA ?

L’European Tobacco Harm Reduction Advocates se décrivent eux-mêmes comme promouvant « la discussion et l’échange d’information, et les actions potentielles visant à réduire l’exposition au méfaits liés au tabagisme ». ETHRA est formé de 22 groupes de consommateurs « lambdas » dans 16 pays européens, représentant autour de 27 millions d’européens. « Soutenus par les experts scientifiques en control du tabac ou recherche sur la nicotine », l’ETHRA bénéficie d’une perspective panoramique unique sur l’Europe et la façon dont les utilisateurs de nicotine se tournent vers des produits plus sûrs.

Allons voir plus près les résultats de la dernière étude de l’ETHRA.

LES PRODUITS À RÉDUCTION DE NOCIVITÉ AIDENT À ARRÊTER DE FUMER

Sur les 37 000 participants, plus de 27 000 déclarent avoir complètement arrêter de fumer : le vapotage, le snus et les sachets de nicotine étant les principaux produits utilisés, et 83.5% des « fumeurs de toujours » qui vapotent, ayant arrêté la cigarette avec succès. La réduction de la nocivité et l’amélioration de la santé furent les principaux moteurs à l’utilisation de ces produits, accompagnés d’autres incitations comme les coûts plus bas, les saveurs, et la possibilité d’ajuster les e-liquides à leurs besoins, entrant énormément en considération.

CE QUI EMPÊCHE LES FUMEURS D’ARRÊTER

Malgré les nombreuses options disponibles, le tabagisme est la principale source de consommation de nicotine en Europe, bien que 67% des personnes interrogées veulent arrêter. Les niveaux de régulations variants sont souvent cités comme étant l’obstacle principal à l’arrêt, incluant le « manque de disponibilité de produits nicotiniques peu risqués », démontré par l’interdiction du snus en Europe (sauf en Suède).

De façon surprenante, le prix élevé des produits alternatifs est un autre problème soulevé par 24,3% des participants. Les chiffres s’élèvent (44,7%) dans les pays aux où le vapotage est fortement taxé, comme l’Estonie, la Finlande, et le Portugal. Dans les territoires sans taxes spécifiques sur la vape, le taux s’effondre à 17,4%.

Il est intéressant de constater que la limite de 20mg de nicotine et des fioles d’e-liquide de 10ml ont conduit les vapoteurs à utiliser des teneurs en nicotine moindres, avec 30% des vapoteurs et des fumeurs déclarant qu’ils seraient plus à même d’arrêter la cigarette si la limite de nicotine était augmentée.

 

L’AVENIR DU VAPOTAGE EN EUROPE

De nombreux vapoteurs ayant participé au sondage veulent une vape écologique et trouvent que la bouteille de 10ml se place en travers de leur chemin : 89% achèteraient des flacons plus larges s’ils étaient disponibles, afin de réduire leurs déchets plastiques.

De façon décevante, 28% des vapoteurs déclarent qu’ils retourneraient vers la cigarette si l’UE interdisait les saveurs d’e-liquides, et 71% s’orienterait vers le marché noir, ou d’autres sources alternatives.

Avec les révisions de la TPD, à la fois dans l’adoption des règles par les états membres et à travers l’UE entière, les vapoteurs font face à un éventail d’espoirs et de peurs, d’après les trouvailles de l’ETHRA.

L’ETHRA RECOMMANDE

Le rapport du sondage appelle à la levée des limites de teneurs et de formats, parmi d’autres recommandations.

L’ETHRA déclare : « À la suite des résultats du EU Nicotine Users Survey 2020, ETHRA recommande la levée de l’interdiction de la vente de snus en Europe, la révision à la hausse du remplissage des flacons de 10ml et de la limite de concentration de nicotine de 20mg/ml., et la publication de bases de données sur les produits de vapotage. »

« L’abrogation des taxes sur le vapotage dans 12 pays et la levée de l’interdiction des saveurs en Estonie, Finlande et Hongrie sont aussi nécessaires pour permettre aux fumeurs européens de bénéficier de la liberté d’arrêter de fumer en utilisant des produits peu risqués. »