Free Royal Mail delivery on orders over £20

ESSAI DES HOPITAUX ANGLAIS : DES KITS DE VAPOTAGE POUR DÉBUTANTS OFFERTS AUX FUMEURS DANS LES SERVICES D’URGENCE

ESSAI DES HOPITAUX ANGLAIS : DES KITS DE VAPOTAGE POUR DÉBUTANTS OFFERTS AUX FUMEURS DANS LES SERVICES D’URGENCE

L’annonce fut faite qu’un nouveau test, ayant lieu au Royaume-Uni, verra ses services d’urgence distribuer des e-cigarettes aux patients fumeurs. La nouvelle fut la bienvenue ici, chez Dinner Lady.

Nous avons longtemps plaidé la cause des faits à fournir aux fumeurs adultes, sur l’alternative moins nocive que représente le vapotage, et voici le dernier soutien des organisations de santé publique, incluant Public Health England et Cancer Research UK, renforçant le message.

Durant l’essai, dirigé par les académiques de l’Université d’East Anglia (UEA), des appareils ont été distribués aux fumeurs avec suffisamment de provisions d’e-liquide pour durer une semaine, avec une ordonnance pour les services locaux d’arrêt de la cigarette et les conseils d’un médecin.

Les hôpitaux participants incluent Edimbourg, Leicester, Londres et Norfolk.

Bien que les e-cigarettes ne soient pas disponibles auprès du NHS, en dehors des essais, le service soutient bien leur utilisation en tant qu’alternative moins nocive aux cigarettes.

Pendant le test, dont le commencement est prévu pour cet automne, les fumeurs se rendant aux services d’urgences des hôpitaux participants se verront donnés un kit de vapotage pour débutants et une ordonnance pour assurer la continuité du soutien, ou une brochure listant les coordonnées des services locaux de cessation du tabagisme. L’essai suivra les deux groupes durant six mois, pour relever si les participants fument toujours un, trois, et six mois plus tard.

L’un des praticiens qualifiés en arrêt de la cigarette chez Dinner Lady (Stop Smoking Practitioner) Brian Watts accueillit la nouvelle, qui parvint le même jour que la dernière Cochrane Review publiant ses trouvailles : l’e-cigarette aiderait plus de personnes à arrêter la cigarette que sans soutien, ou avec soutien comportemental uniquement.

« La mise en place de cet essai par les universitaires de l’UEA et le NHS est une très bonne nouvelle, cela ouvre plus de portes aux fumeurs ayant besoin d’une alternative aux cigarettes, dit Brian. Le soutien du Royaume-Uni au vapotage en fait un leader mondial, vu comme un pays progressiste quand il s’agit d’encourager les fumeurs vers un mode de vie moins nocif, et ce récent essai démontre encore cette approche. Je suis impatient d’en suivre les progrès et d’en lire les résultats en temps voulu. »